Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 17:44
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines
Balade  à saint Marcel de Félines

Sous la direction de Dominique, bien secondé par Alexandre, ils ont emprunté le circuit « Les Félines », boucle de 12 kms, au départ de Saint-Marcel.

Le paysage, vallonné, alterne les descentes plus ou moins prononcées et les côtes parfois fort raides. Au fil de la balade, ils ont longé les travaux d'aménagement de la voie rapide entre Balbigny et Neulise ; ils ont traversé les lieux-dits Randanay, Villechaize, avant de s'arrêter à la grotte de Félines.

Ils ont traversé le hameau de Nérondet, puis sont descendus sur le Bernand, petite rivière aux eaux vives. Ils ont alors affronté une dernière montée qui arrive au lieu-dit bien nommé « La Côte ».

Inutile de dire que le goûter fut une fois de plus fort apprécié...

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 22:02
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières
Sur les coteaux de Bussières

Ce 4 avril, ils ont pris de la hauteur : partis de la mairie en direction de Colombet, le Crêt Biquet à 691m, Chez Bénichon et le Bois de Chaux avant de revenir par les Barrières Blanches.

Une myriade de bébés agneaux poursuivait leur mère en donnant de généreux coup de tête dans le bas ventre pour annoncer leur accès aux tétines.

Avant d'arriver à Néronde, passage à côté d’un lavoir entièrement rénové, alentours défrichés et table de pique-nique revernie.

Le petit encas permettait d’évoquer les absents, c’est donc un souhait de prompt rétablissement qui est envoyé à Maria et Michel.

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 14:00
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
Les Pas Coton font les ponts...
 

Un circuit sur les bords de Loire implique des ponts pour la traverser...

Aussi ce 21 mars, ils étaient 14 à partir de St Georges-de-Baroille avant d’atteindre le viaduc des Chessieux en forme de S en direction du Chatelard où les Ségusiaves ont laissé des traces de leur passé.

Etonnant, un kiosque en plein champ! La musique augmenterait-elle la production de lait ?

La Loire n’est pas un long fleuve tranquille et suivre son cours n’est pas de tout repos non plus, de bons dénivelés ont sollicité les mollets. Puis passage à nouveau sur l’autre berge au niveau de la Digue de Pinay pour rejoindre St Georges-de-Baroille où les attendait le petit encas avec les madeleines d’Eliane.

Martine nous a fait découvrir des fleurs : scillia biflora (la fleur délicate d'un joli violet), corydalis bulbosa (violette et rose en forme de trompette).

Et surtout un myxomycète...ni plante ni champignon... proche de l'animal...il fait partie d'un règne à part, les protozoa!

Pour en savoir plus, un site belge :

http://myxo.be/Myxomycetes%20Introduction.html
Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:25
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées
Montchal sous les giboulées

« Bis repetita placent » ce 7 mars fut le copié collé du 29 février. Les mêmes marcheurs encapuchonnés pour se protéger des petites perles piquantes des giboulées. Après monts et vallons, passés notamment vers le moulin de Maître Marcel, un ancien moulin à farine, et subit l’air vivifiant, ils ont rejoint la salle des Sociétés où les attendaient les crêpes à la confiture de Claude.
Photo sculpture : Kokopelli . C'est un personnage mythique souvent représenté comme un joueur de flûte bossu, issu des anciennes croyances amérindiennes du Sud-Ouest des États-Unis, il a plus de 3 000 ans. Kokopelli était une image de la mythologie des Indiens Anasazi et/ou Hohokams, symbole de fertilité, de joie, de fête, de longue vie. C’est aussi un ménestrel, un esprit de la musique, un conteur, un voyageur de commerce, un faiseur de pluie, un guérisseur, un professeur, un magicien farceur, un séducteur, un fertiliseur. Kokopelli possède la sagesse de l’âge. Ce voyageur joyeux a une leçon pour chacun. Sa plus grande leçon semble être de nous montrer que nous ne devrions pas prendre la vie trop au sérieux.

 

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 09:59
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay
en février à Violay

Ce 29 février, de valeureux marcheurs ont pris la direction de Violay.

Violets aussi étaient leurs visages avec moins 2°C et un brouillard givrant, de quoi expliquer une descente assez soutenue en direction de l’étang de Fontbonne.

Qui dit forte descente, dit forte pente à remonter, donc de quoi se réchauffer avant d’arriver sur le plateau où la bise les attendait. Cet air vivifiant, loin de les démoraliser, les avait satisfaits de l’effort accompli.

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 20:41
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...
Du dénivelé au menu...

Ce 22 février, après une petite mise en jambes en direction de la Chapelle, ils ont rejoint Chélieu en passant par Four.

Puis objectif : passer  aux abords de Bussières, après un petit arrêt chez Roger Vial pour parler jardin et de cette saison qui est très avancée.

Retour par Chenevoux, ils ont gardé la descente pour la fin, arrivant encore une fois avant la pluie.

Pour se remettre de leurs efforts, à l’arrivée, des madeleines très appréciées ont accompagné le chocolat chaud.

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 14:14
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse
le funiculaire de la Biesse

Ce 15 février les giboulées n’ont pas arrêté la rando du lundi.

Ils ont parcouru un paysage chargé d’histoire avec notamment : le passage au crêt Chatelard jadis occupé par les gaulois et les vestiges de l’ancienne ligne ferroviaire Andrézieux-le Coteau, en service de 1833 à 1857.Le relief étant un obstacle, plusieurs solutions furent mises en place dans les gorges de la Loire : à Biesse passait la 3ème ligne de chemin de fer construite en France. Dès 1833, elle montait la rampe depuis Balbigny grâce à un funiculaire, le premier en Europe, pour le transport des voyageurs.

A l’arrivée l’excellent gâteau de Pierre les attendait, et c’est avec grand étonnement que les quelques chauffeurs passant par-là, ont vu une troupe joyeuse trinquer et manger du gâteau sous une giboulée !

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 14:01
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale
Menace de pluie... marche locale

Ce 8 février, la pluie annoncée a attendu le retour des marcheurs.

Partis par le Petit Bois, le stade, Toujon, ils ont rejoint la route de Balbigny pour passer la colline en face Chez Tour, Carron, Gazot, la Noërie.

Les plateaux étaient particulièrement ventés.

Un premier groupe a rejoint le village au niveau de l’aire A89, les autres ont poursuivi jusqu’à Chazelle.

Un parcours varié et bien suffisant pour apprécier la boisson chaude d’arrivée.

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 17:15
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature
une fenêtre ouverte sur la nature

Ce 1er février ils ont accueilli Maurice, nouveau randonneur et c’est avec une douce température qu’ils sont partis de Bezin en direction du Bois St Marc.

Dans le bois le groupe s’est partagé en deux, un circuit plus court est parti en direction de Pouilly, l’autre est monté sur Bussières d’où ils ont pu apprécier une ligne d’horizon très dégagée.

Après Chindo et la Croix Godin ils ont traversé toutes les Fenêtres, des Hautes aux Basses pour rejoindre La Guédonnière puis le retour... ouf ! cela semblait suffire!

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 13:57
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays
balade en plat pays

Ce 25 janvier ensoleillé, ils avaient opté pour Epercieux-St-Paul, village de Christine nouvelle adhérente.

Partis jusqu’en bords de Loire, ils ont pu apprécier les paysages variés de cette Loire capricieuse aux multiples retenues d’eau, paradis des oiseaux…et aussi malheureusement déjà bien envahie de renouée.

A l’arrivée, après le traditionnel débat sur le nombre de kilomètres parcourus,  ils ont partagé le marbré de Monique à qui tout le groupe souhaite prompt rétablissement ainsi qu’à tous les grippés.

Repost 0
Published by lespascoton2012 - dans balades
commenter cet article