Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 09:29
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts
Bois de saint Marc, les Odiberts

Ce 17 décembre, pour cette dernière rando 2018, la pluie menaçante a cessé dès le départ pour laisser place au soleil.

Les deux randos sont parties de Bezin, après quelques gesticulations pour garer tous les véhicules. L’une a pris la direction des Odiberts, l’autre a fait une boucle de plus par le Bois St Marc via Chez Coton (çà va de soi).

Après le passage en sous bois, révélant leurs meurtrissures suite à la tempête, ils ont rejoint des points hauts permettant une vue superbe sur la plaine du Forez. Puis l’incontournable station à la chapelle Notre Dame des Odiberts, toujours aussi bien fleurie.

Au retour, tous attendaient les bûches de Noël promises, bûches confectionnées par Claude avec une participation financière de Jean-Louis pour les matières premières.

Ils ont aussi apprécié les truffes d’Eliane et les papillotes et cidre du club. Tous se sont souhaités de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 15:23

Jas

Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas

Jas, évoque un village fleuri… mais nous sommes en décembre !
Ce 10 décembre, ils ont serpenté dans les ruelles jusqu’à la table d’orientation d’où l’on domine la plaine du Forez avec une vue imprenable sur les montagnes du Soir. Passage devant le château du XVème siècle qui domine le village avant de découvrir la campagne environnante très vallonnée.

Un groupe est parti sur le circuit « Pierre sur Autre » l’autre sur « Le Bois de Jas ».

Les chevaux de M Padet étaient omniprésents sur tout ce territoire.

Au retour, les attendaient des gâteaux de Noël allemands « Stollen » ...et les boissons chaudes. 

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 16:36
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines

Bel après-midi pour la marche de ce lundi 3 décembre :  douceur de la température, absence de vent et de pluie, bonne humeur générale.

Ils se sont retrouvés au départ de Saint-Marcel de Félines pour effectuer une boucle qui les a menés jusqu'aux abords de Neulise. Très peu de goudron, beaucoup de chemins. Le parcours proposé par Dandou  n'offrait pas de difficultés majeures si ce n'est un court raidillon et un arbuste aux épines agressives (!).

Le retour, comme d'habitude, les a réunis autour des gâteaux et chocolats apportés par Serge et Nicole, Babeth et même le CCAS de Néronde...

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 12:16

Une petite page d'histoire et quelques recettes...

 
En Alsace tout le monde est d’accord pour dire que les Bredeles ont toujours existé !

Dans chaque famille on confectionne ces petits gâteaux de Noël soit pour les déguster soit pour les offrir. L’origine et l’histoire des Bredeles est difficile à établir.

Des moules datant du XIVe siècle et la majorité du XVIe – XIXe ont été retrouvés le long du Rhin. Ces moules utilisés pour la confection des Bredele étaient fabriqués en bois sculpté, puis en terre cuite. Ces moules servaient à la confection des Bredeles à pâte dure pour leur donner une forme avant de les cuire.

Une preuve de leur existence date de 1570

Le Magistrat de Strasbourg a interdit le marché de la St Nicolas dont les bénéfices revenaient à l’Evêque. Mais c’était sans compter sur les réactions des ménagères de la ville qui se rebellèrent car elle ne pouvaient plus acheter d’agrumes ni d’épices, nécessaires pour la préparation des Bredele et des desserts de Noël.

A cette époque pour leur préparation, on découpait simplement la pâte au couteau, pour obtenir des formes carrées, rectangulaires ou des losanges.

Les Bredele commencèrent à se démocratiser au courant du XVIIIème siècle.

On en trouvera beaucoup plus au début du XIXème siècle avec l’apparition des emportes pièces.

Les bredele de Dominique...
Les bredele de Dominique...
Les bredele de Dominique...
Les bredele de Dominique...
 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 10:12
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile
Départ de Néronde en étoile

Ce 26 novembre, avec un ciel un peu bas, ils ont emprunté les ruelles du village jusqu’à La Rivière.

Les deux groupes se sont séparés au niveau de La Brosse, l’un prenant la direction de l’aire de repos de la A89, l’autre la direction de Chazelle.

Pour le premier c’était Gazot, Chez Tour, Toujon et retour par le stade.

Avec Martine le petit groupe a pris le temps de regarder des champignons étranges, d'autres comestibles!

L’autre a rejoint le Viaduc du Pont Marteau en prenant de beaux chemins forestiers mais au prix de nombreux obstacles à franchir, puis retour par Les Barrières Blanches.

 

Les deux groupes se sont rejoints à la salle où les attendaient les boissons chaudes et le biscuit de Savoie de Babette, les bredele de Dominique Linant… et le Beaujolais primeur de Dandou.

(les recettes de bredele de Dominique feront l'objet d'une autre page)

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 13:48
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance
Un petit zéro degré à Cottance

Ce 19 novembre malgré un ciel bas ce fut un temps agréable pour la rando.

Un groupe est parti sur le circuit « Le pied du diable », l’autre sur celui des « chèvres blanches ». Ils n’ont pas vu de chèvres mais des lamas!

Malgré les nombreuses branches ou arbres tombés dans les forêts longeant la Charpassonne suite à la dernière tempête de neige, les chemins ont été dégagés et praticables. Ils ont croisé deux « têtes de moines », il s’agit là du nom d’un champignon !


Après cette balade vivifiante, ils ont retrouvé avec plaisir les boissons chaudes et les gâteaux d’Eliane et de Babette.

le circuit de 9 km

Le circuit de 7 km (traces réalisées par Roger)

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 11:59
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne
Poncins aux couleurs d'automne

Ce 12 novembre, ils se sont retrouvés à Poncins, la fiche de topo ne manque pas de mentionner qu’ici le premier samedi de juin a lieu la foire aux cerises.

C’est avec une température agréable qu’ils sont partis de la place de l’église de Poncins, donc de toute évidence pour faire de la plaine et tutoyer les bords du Lignon chantés par Honoré d’Urfé dans son roman l’Astrée.

Un groupe a choisi le circuit « Le Vizézy », l’autre plus court « Les Roties ». Ils ont suivi de beaux chemins en sous-bois et Martine leur a identifié un champignon relativement rare le coprin pie ou coprinus picaceus.

Le retour du grand circuit était un peu moins agréable avec beaucoup de goudron.

Au retour, ceux qui ont rejoint le local, ont pu apprécier les gâteaux de Marie-Christine et de Claude.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 17:35
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...
Balade à la tronçonneuse...

Ce 5 novembre, ils sont partis sur le circuit de Néronde « Nigra Unda » en sens inverse par rapport au balisage, et ce, équipés de deux tronçonneuses.

Ces deux tronçonneuses ont bien été nécessaires pour se frayer un chemin suite à la récente tempête de neige faisant de nombreux dégâts parmi les arbres. Le circuit a été rouvert avec Dandou et Gilbert suivis d’une équipe de débardeurs.

Ce qui n’a pas empêché Martine de faire une bonne récolte de champignons aux pieds des peupliers. Malgré un parcours style « commando », un temps correct a permis une balade agréable.

A l’arrivée les attendaient les gâteaux de Chantal… et les bonnets de Maryse.


Photos de Patricia, Michel, Roger et Gilbert.

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 20:31
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle
La Grange des Clarines à Cordelle

Ce 22 octobre le soleil était avec eux pour cette journée en bord de Loire.

Départ du gîte auberge de Jérôme Charrier qui les a accueillis avec boissons et café agrémenté de la brioche d’Eliane.

Puis ils sont partis sur un circuit balisé par Jérôme, circuit permettant de passer la Loire à gué pendant la pénurie d’eau. Les voici arrivés sur ces « fjords » du fleuve asséchés, donnant des airs de canyons.

Ensuite direction Joeuvres, lieu chargé d’histoire avec une superbe vue sur le village médiéval de St Maurice sur Loire.

A mi-chemin, Jérôme est venu « rapatrier » une partie du groupe en voiture.

Pour les autres, Chevenet, Changy, avant de retrouver l’auberge d’où des effluves rassurantes les incitaient à passer à table.

Après un repas copieux où rien ne manquait, certains sont allés se balader vers le port de Bully, espérant trouver une surface pour la pétanque...mais un vent froid les a dissuadés.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 13:22
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!
ils l'on fait!

Ce 29 octobre la météo prévoyait pluie neige et froid...

Ils sont pourtant partis du château de St Marcel de Félines (*) pour une balade vivifiante sur le circuit du Puy Bayard, en suivant l’ancienne voie du tacot.

Après un passage à proximité de la deux fois deux voies et du moulin Sévert ils ont rejoint le parking pour une dégustation improvisée avec le gâteau aux noix de Babette et les chocolats d’Andrée… le tout sous quelques flocons de neige...


(*) Château ayant appartenu aux Talaru, seigneurs possédant aussi La Ferrière à Néronde et le château de Chalmazel.

Partager cet article

Repost0