Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 19:17
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde
Les hauts de Néronde

Ce 2 décembre, pas de pluie mais les frimas de décembre, les deux groupes ont pris la même direction pour se séparer au niveau des Barrières Blanches.

L’un s’est dirigé vers les bois précédant le Viaduc du pont Marteau pour revenir par Chazelle, l’autre est parti en direction de Bussières et a rejoint Néronde via Bezin et Four, donc en fin de compte les deux groupes ont fait la même distance!

Après avoir négocié de nombreux chemins transformés en ruisseaux, tous se sont retrouvés autour des deux tartes aux courges et aux épices d’Eliane.

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 19:09
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay
Pinay

Ce 25 novembre ils ont profité de ce bel après-midi ensoleillé pour aller en bord de Loire.

Partis de Pinay, les deux groupes sont descendus jusqu’aux berges où affleurait un fleuve impétueux et sombre d’alluvions. Les rochers habituellement apparents se signalaient par l’écume et les remous.

Attirées par le même spectacle, ils ont rencontré un club de randonneuses de Vendranges . La nature cette fois s’était parée de doré, de rouge et de bronze. La descente impliquait une remontée pour le retour, ce qu’ils ont fait pour rejoindre Pinay!

C’est donc sur les bancs du village qu’ils ont satisfait leur gourmandise avec les gâteaux de Maryse et Michel et de Nicole et Serge.

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 19:05

Jas

Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas
Jas

Ce 18 novembre, la fraîcheur était de rigueur mais favorable à la rando.

Partis de la place de Jas, un groupe a emprunté le circuit de « Pierre sur Autre », l’autre celui de « Bois de Jas ».

La neige récente avait laissé quelques séquelles, et de nombreuses branches et des tapis de feuilles jonchaient le sol. Les forts dénivelés et les piqûres du froid avaient aiguisé l’appétit et les boissons chaudes, ainsi que les gâteaux de Babette et Eliane ont été appréciés.
 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 12:27
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines
Saint Marcel de Félines

Ce 4 novembre, ils ont joué à cache cache avec les ondées.

Partis du château du XIème siècle, restauré à la fin du XVIème siècle par Jean Talaru. Les Talaru possédaient aussi La Ferrière à Néronde et le château de Chalmazel.
Ils ont suivi le circuit du Puits Bayard passant par le Moulin à Vent et le Moulin Sévert (à Eaux), traversant le Bernand au retour.

Cette fois l’automne avait sévi et c’est sur un tapis de feuilles qu’ils ont progressé dans bois et chemins constellés de champignons.


A l’arrivée, bravant les menaces de pluie, ils ont festoyé sur la place du village. Jean-Louis avait prévu gâteaux et boissons pour « arroser » sa nouvelle voiture et Michel Paglia avait ramené de Croatie des gâteaux aux noix.

Dernière photo de la page : Le champignon extraordinaire (qui ne se mange pas!!)  découvert par Martine sur un insecte : Beauveria bassiana qui parasite le Capricorne du chêne (Cerambyx cerdo).

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 10:21
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique
Sortie mycologique

Ce 29 octobre, les plus mordus avaient répondu à l’appel pour une virée dans les bois.

La météo clémente a participé à faire de cette journée une belle journée bien remplie.

Partis de bon heure, ils se sont arrêtés au bois de Dole, un peu avant le col St Thomas. Les champignons étaient au rendez-vous et Martine en a identifié une cinquantaine de variétés avec à chaque fois des explications pointues pour les reconnaître.

Après un repas copieux à l’Auberge 1013 à Chabreloche, ils sont repartis pour une balade digestive et de nouvelles découvertes au col St Thomas.

La journée s’est terminée avec des paniers bien pleins et le sentiment d’avoir passé une bonne journée dans la nature.

(Photos d’Anne-Marie, de Roger et de Christian)

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 21:37
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand
Viaduc du Bernand

Ce 28 octobre la pluie annoncée n’est pas venue et c’est tant mieux!

La vallée du Bernand est riche en circuits traversant ces belles forêts et longeant les ruisseaux. Partis de Ste Colombe sur Gand, ils ont inauguré le nouveau circuit « Les Chauves-Souris » (allusion aux tunnels servant d’abris aux chauves-souris) empruntant notamment l’ancienne voie du Tacot réhabilitée.

Après la traversée du Viaduc du Bernand, ils ont longé ce Bernand jusqu’au viaduc du Gonon avant de remonter au village.

Revenus à Néronde, ils se sont retrouvés autour des brioches offertes par Jean-Louis.

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 22:39
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy
Sainte Agathe en Donzy

Ce 21 octobre, après les pluies abondantes, ils ont pris un peu de hauteur pour ne pas avoir les pieds dans l’eau.

C’est donc sur les circuits de Ste Agathe qu’ils se sont retrouvés : le circuit du Bois des Bessyes pour certains et Les Fermes anciennes pour d’autres.

Malgré une campagne encore très verte, champignons et châtaignes étaient au rendez-vous et chacun pouvait se remettre en mémoire le nom des plantes et des arbres avec les panneaux du sentier botanique.

Puis Nicole et Serge les ont accueillis pour la pause. Pause bien achalandée avec les gâteaux de Babette et Dandou, de Nicole et Serge, ces gâteaux ont complété ceux d’Andrée Gapin qui avait aussi prévu de nombreuses bouteilles de bulles pour fêter ses quatre fois vingt ans !

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 23:07
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs
Pouilly les Feurs

Ce 14 octobre ensoleillé mais très venteux leur a fait rechercher les bois...mais il n’y en a pas partout, et avant d’atteindre le bois St Marc il a fallu passer sur les plateaux.

Partis de Bezin via La Font du Cercle ils ont rejoint Les Odiberts pour certains, quand d’autres coupaient pour rejoindre La Croix Rousse par un beau chemin. La Croix Rousse où ils se sont tous retrouvés.

Puis Chez Coton ils sont  passés sur la colline en face pour remonter le bois St Marc et enfin retour à Bezin.

L’animation du retour était agrémentée des brioches et de la confiture de mirabelles à la vanille de Dominique et Chantal et des figues de Martine Régés Gianas.

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 13:31
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches
Au pays des Chèvres Blanches

Ce 7 octobre, ils se sont retrouvés sur la place de Cottance pour le circuit « Le pied du diable ».

Chèvres Blanches est le surnom des habitants de Cottance, vous en trouverez l’origine en lisant la légende sur le panneau en photo jointe. Cottance voit ses origines remonter au temps des Romains, son nom est soit dû à une famille romaine, les Constantiae, soit en hommage à l’empereur romain Constance Chlore (250-306), pour lequel les Gaulois débordaient de gratitude.


Après la traversée de la Charpassonne et de cette campagne encore peu touchée par les attaques de l’automne, ils ont rejoint le village, non sans glaner quelques noix sur le bord des chemins.

Au retour, Michel avait prévu moult bouteilles pour fêter son anniversaire et Eliane et Patricia les gâteaux pour poser les bougies.

 

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 11:23
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines
Viaduc du pont Marteau et Félines

Ce 30 septembre, les deux groupes sont partis ensemble jusqu’en haut du chemin de Chazelle, puis l’un est parti à gauche en direction de Nérondet et Félines puis retour par La Noërie. L’autre est parti à droite en direction du Viaduc du Pont Marteau...et au retour surprise, plus besoin de pinces pour ouvrir les fils de fer fermant les barrières!

La partie de pré terminant la voie du tacot pour rejoindre la route de Bussières était accessible de part et d’autre par des portes métalliques ouvrables.

Après un passage par Les Barrières Blanches, ils se sont tous retrouvés autour des gâteaux de Monique et de Claude.

Partager cet article

Repost0