Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 08:40
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal
Machézal

Ce 5 décembre le soleil a accompagné les randonneurs pour une incursion sur le territoire de la CoPLER (Communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône).

De beaux chemins entretenus ont guidé leurs pas entre vallons, futaies et plateaux. Les points culminants laissaient apparaître au loin une succession de mamelons émergeant des brumes naissantes. Le soleil blafard déclinant, mais suffisamment intense pour donner vie aux pierres dorées des bâtisses, les incita à réduire à 9km ce parcours de 12km.

La pause a été agrémentée avec des fruits déguisés de Martine Régé-Gianas (fruits avec addition de pâte d’amandes, un avant goût des fêtes...).

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 23:45
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons
La Pigayère et ses nombreux moutons

 

Ce 28 novembre, ils ont pris la direction de La Pigayère en passant par La Grandeau, passant à proximité du viaduc du pont Marteau, puis Chenevoux, Chazelle, La Brosse et La Voisinée.

Un bon circuit vivifiant mais agréable avec de nombreux sous-bois. Chaque semaine la nature évolue et là le « vent des feuilles » a maintenant joué sont coquin de rôle qui consiste à dévêtir les arbres. 

Le circuit en montagnes russes pour terminer a fait apprécier le vin chaud à l’arrivée.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 01:42
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne
Marche d'automne

 

Vent violent, menace de pluie, combien seront-ils pour cette rando du 21 novembre ? 15 ont répondu présents, ils n’ont pas été élevés dans du coton Les Pas Coton !

Les voici partis pour 11km, via le bois St Marc, Bussières et Les Bruyères. Foulant des tapis de feuilles dans cette campagne aux arbres couleur de rouille, ils ont enfin rejoint le village par la Chapelle, heureux d’arriver avant de subir un horizon menaçant chargé de pluie. 

Ce moment de plaisir champêtre était complété par plein de douceurs à l’arrivée : Babette et André avaient apporté gâteaux et boissons pour fêter la naissance de leur petit fils Romain, ceci après avoir bu un vin chaud restant de la Foire Froide.

 

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 00:31
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide
Les Pas Coton à la Foire Froide

Ce 19 novembre la fraîcheur était bien là et  le vin chaud étaient de rigueur...

Pour le servir, Pierre-Jean a tenu le poste toute la journée. Merci à lui! Jean a assuré l'intérim de Gilbert, merci à lui aussi! Martine a initié les enfants à la sculpture sur courges.

Le soir ce fut la pesée de la plus grosse courge : Pascal de Pouilly les Feurs a emporté le sabardin avec un spécimen de 19kg, devant Gilbert de Néronde, 15kg...

Certains ont demandé la recette du vin chaud :

-15l de vin merlot, 2l de jus d'orange pur, 1/2l de pulcro citron

-2kg de sucre, 30 étoiles de badiane, 40 clous de girofles, 20g de cannelle en poudre, 1/2 noix de muscade râpée, 100ml d'arôme de vanille.

-porter à ébullition 

-à froid, ajouter 500ml de vodka. Déguster chaud!

 

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 22:35
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)
Mycologie au programme du Tap (temps d'activité périscolaire)

 

Ce 18 novembre, le vent et la pluie sont appréciés des champignons mais pas conseillés pour les jeunes enfants!

Aussi cette animation proposée par les Pas Coton et orchestrée par Martine a donc eu lieu à l’ancienne cure.  Martine avait prévu trois ateliers : un avec des films adaptés au niveau du groupe suivi par Michel et Gilbert, un pour l’expression artistique avec Claude.

Martine avec beaucoup de pédagogie et de connaissances présentait une importante cueillette de la veille. Cette activité a apparemment été très appréciée de ces jeunes mycologues en herbe.

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 21:01

La Tour Matagrin à 1004m était, ce lundi 14 novembre, dans le brouillard...pas question de vérifier la vue à 360° de ce point culminant des monts du Lyonnais.

Partis de l'aire de pique-nique, un détour par le GR7 les a amenés à Affoux en traversant des bois majestueux.

Thérèse, une marcheuse de Bandol s'était jointe au groupe. L'évocation de Bandol à suffi à dissiper le brouillard. Le retour s'est fait avec une lumière suffisamment vive pour jouer avec les tonalités automnales des feuillages.

Le 0° à l'arrivée ne les a pas affectés tant la marche était vivifiante!

Et si ce n'était le cas, boissons chaudes , roulé à la confiture de Jacqueline et anecdotes de chacun ont fait monter la température.

La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7
La tour Matagrin et le GR7

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 22:51
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier
Du viaduc du Pont Marteau à Montcellier

 

Ce 7 novembre la pluie a fait une trêve pour leur permettre une balade agréable en foulant les feuilles mortes dans ce paysage varié. Bordures de rivières, futaie de feuilles caduques, de résineux, leur ont ouvert les poumons… et les dénivelés l’estomac...détail qu’ils allaient pouvoir satisfaire à l’arrivée. En effet, Eliane avait prévu une dégustation de rillettes de lapin (lapin arrêté dans sa course par Alain le dimanche précédent), le tout arrosé de Bordeaux (trouvé par hasard dans le sac de Gilbert), et pour terminer Eliane avait aussi prévu un succulent Panettone.

Le tout a été très apprécié. Comme dirait Drucker « Vivement dimanche prochain… heu non lundi prochain ! ».

 

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 02:51
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil
Balbigny avec le soleil

 

Balbigny devrait son nom au général romain Balbinus qui, lors de son passage dans les Gaules, aurait séjourné dans la région...

Ce 31 octobre, période de fêtes, l’effectif avait fondu. Partis de la gare pour le circuit du Bois Charette, ils sont venus tutoyer Néronde pour redescendre par Chamaron. Avec le changement d’horaire ils sont arrivés à la nuit tombante et déjà au coin des rues des figures grimaçantes et patibulaires réclamaient des bonbons en menaçant de jeter un sort.

Gilbert ayant oublié l’appareil photo c’est Martine Régé Gianas qui a assuré le reportage, laissant libre cours à ses commentaires !

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 13:45
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts
Un détour vers Notre Dame des Odiberts


Ce 24 octobre, la température était agréable et le « vent des feuilles » avait fait son premier effet en commençant à dénuder les branches.

Partis de la place de Pouilly les Feurs, ils ont rejoint tour à tour « chez Coton », « La Croix Rousse », « Les Odiberts » et fait une visite à « Notre Dame des Odiberts » avant de reprendre la direction de « La Font du Cercle ».

Au retour les roulés à la confiture de Claude les attendaient et Dominique leur a lu un message lyrique de l’épopée de Maurice sur les îles.

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 14:23
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon
Sur le chemin de Céladon

Ce 17 octobre, ils ont remplacé les km par une immersion dans l’histoire locale.

Partis de la Bâtie d’Urfé (manoir et jardins Renaissance aménagés au XVIè par Claude d’Urfé influencé par ses missions en Italie) et après avoir franchi le Lignon, ils ont rejoint le Prieuré de Montverdun situé sur un piton basaltique de 20 millions d’années.

Le Prieuré domine la plaine du Forez avec un panorama de 360°. Habillé de pierres basaltiques, il fut fondé par des Augustins au XIè siècle, par la suite il devint un monastère Bénédictin dépendant de la Chaise-Dieu. Le site est actuellement entretenu par l’ « Association des Amis du Pic » et propose gîtes et une salle de réunion.

Au retour ils se sont arrêtés devant les bornes de pierre jalonnant les lieux où l’auteur a situé les actions du roman l’Astrée.


(*)Dans la Gaule du Vè siècle, Céladon est un jeune noble vivant tel un berger pour plaire à celle qu'il aime : Astrée, une jolie bergère. Les deux jeunes gens s'aiment d'un amour pur, jusqu'au jour où  Astrée ayant été abusée par un de ses prétendants, demande à Céladon de ne plus jamais la revoir. Plein de désespoir, celui-ci se jette dans une rivière et il échappe à la noyade grâce à l'aide des Nymphes. Mais, fidèle à la promesse qu'il a faite à sa bien-aimée, il ne peut réapparaître à ses yeux et devra surmonter une série d'épreuves pour briser la malédiction.

(Roman pastoral d'Honoré d'Urfé publié entre 1607 et 1628)

 

Partager cet article

Repost0